3 lieux à visiter lors de son voyage en Ouzbékistan

L’Ouzbékistan est une ex-république soviétique et un pays d’Asie centrale chargé d’histoire et présentant des monuments majestueux. Parmi les villes-oasis qui jalonnent la route de la soie, trois sont particulièrement importantes au niveau commercial et architectural. La richesse et la grandeur de leurs monuments leur a valu d’être, à juste titre, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Samarcande la magnifique

Samarcande

Cette ville légendaire a été créée au VIe siècle avant Jésus-Christ, ce qui en fait l’une des plus vieilles au monde. Elle constituait une étape incontournable pour ceux qui empruntaient la route de la Soie et elle le reste pour tout voyage en Ouzbékistan. En persan, Samarcande veut dire « Fort de Pierre », car la ville possède un ensemble architectural musulman remarquable. En son cœur, la Place du Régistan regroupe trois médersas somptueuses.

Ces écoles coraniques et les mosquées qui les côtoient sont ornées de mosaïques, de peintures dorées et de briques émaillées. Samarcande est aussi célèbre pour son observatoire astronomique unique en son genre d’Ulugh Beg construit au XVe. La mosquée Bibi-Khanym, le mausolée Gour Emir et la nécropole Shah-i-Zinda sont autant de merveilles que Samarcande offre à ses visiteurs.

Khiva, la ville fondée par Sem le fils de Noé

Khiva

Située aux portes du désert du Karakoum, Khiva (Xiva) est l’une des villes les plus importantes du pays. Son système d’irrigation est tout simplement révolutionnaire puisqu’il a été construit 2 000 ans avant Jésus-Christ. Sa ville intérieure, appelée « Itchan Kala » en ouzbek n’est habitée que par 1 500 habitants qui la maintiennent dans son état d’origine selon les règles imposées par l’UNESCO.

La mosquée Djouma est la plus célèbre de Khiva autant par sa grandeur que par les éléments prestigieux qui la composent, parmi lesquels ses 213 colonnes en bois sculptées. La médersa Mohammed Amin Khan fait aujourd’hui office d’hôtel, tandis que le minaret du complexe d’Islam Khoda contemple la ville du haut de ses 45 mètres.

L’artisanat est très présent à Khiva avec de somptueuses portes en orme sculptées, des céramiques colorées et des tissus « adras », mélange de coton et de soie. Pour un dépaysement assuré, cette ville devra être intégrée à son programme de visites.

Boukhara et son centre historique

Boukhara

La cité islamique est placée sur la route de la Soie et ses origines datent de plus de 2 000 ans. Dès le VIIIe siècle, elle a acquis la réputation d’être un centre économique et culturel puissant. Symbole incontestable de la ville, le minaret Kalian était autrefois un phare et guidait avec sa flamme les caravanes lors de leur traversée du désert du Kyzylkoum.

Boukhara est un témoin du commerce florissant de cette région et en conserve des grands bazars qui faisaient sa renommée. Ici, les bijoux et les tissus fréquentent les calottes brodées et les coiffes magnifiées.

L’UNESCO l’a élevée au rang de ville exceptionnelle en inscrivant 140 de ses lieux au patrimoine mondial. Si les fortifications longues de 25 km ne sont plus visibles, on peut y admirer la citadelle qui a fait l’objet de destructions et de reconstructions successives pendant les dix derniers siècles.

Encore peu fréquenté par les touristes, l’Ouzbékistan est une destination de rêve pour les amateurs d’architecture islamique. Cette région du monde ne laissera personne indifférent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez réserver votre location de vacances au ski avec Locatour, le numéro du ski tout compris en France.