Où et quand manger à Koh Phangan ?

Après avoir loué nos scooters en arrivant à Koh Phangan et fait le plein des réservoirs, on a roulé en longeant les côtes sans trop savoir dans quelle direction on allait. En gros, on découvrait les paysages magnifiques tout en étant K.O avec le long voyage qu’ont venait d’avoir. Pour avoir une idée, voilà ce qu’on pouvait voir à bord des scooters sur les routes à moitié défoncées de l’île.

On s’est très vite rendus compte que l’endroit où on était partis s’aventurer était un coin pommé de l’île où il n’y a presque pas de touristes qui se rendent. C’est d’ailleurs probablement pour cette raison que les routes sur cette partie de l’île étaient détériorées. Bref, on a tout de même profité d’une vue imprenable que je vous laisse imaginer avec la photo ci-dessus. On s’est donc naturellement dirigés dans le sens inverse où on s’est arrêté dans une sorte de marché avec beaucoup de thaïlandais. On a pu y manger pour une somme dérisoire.

Pour 80 bahts seulement, on a eu une noix de coco à boire, un plat, une boisson, une autre boisson et grignoté des brochettes de poulet ainsi que d’autres au poisson. C’est dans ce genre d’endroit qui ne connait pas d’affluence touristique importante qu’il est possible de trouver à manger pour pas cher.

La noix de coco était délicieuse, la vendeuse nous a même filé une cuillère pour manger l’intérieur. Les fruits sont frais et semblent être pour la plupart récupérés sur l’île. Le goût n’a rien à voir avec ce qu’on a l’habitude de manger en France.

A Koh Phangan, vous ne trouverez pas de chaîne de fast food mais seulement des plats locaux très bons pour la santé puisqu’ils sont presque tous composés de viande ou poisson avec des légumes et du riz/pâtes ou pad thaï qui sont des nouilles sautées.

Les brochettes n’ont rien de consistant, mais c’est d’un tel délice que vous serez presque obligé d’y goûter ! Elles sont généralement accompagnées d’une sauce faîte maison.

Ce genre de marché où on s’est rendu n’est ouvert qu’en journée, en revanche, à Koh Phangan en période de full moon, il est possible de manger à n’importe quelle heure dans les restaurants de la zone touristique. Il est assez courant de voir des touristes dîner à 2/3 heures du matin en restaurant ou bien prendre leur déjeuner à 16/17 heures. Les prix sont bien entendu nettement supérieurs dans la zone de Haad Rin (où se passe la full moon), que dans les autres coins de l’île. Si vous voulez évitez l’affluence touristique et manger de manière moins occidentale, je vous conseille de prendre votre scooter si vous en avez loué un et de parcourir quelques kilomètres.

7 commentaires

  1. SoXo 11 avril 2011
    • admin 11 avril 2011
      • SoXo 11 avril 2011
        • admin 11 avril 2011
          • SoXo 11 avril 2011
    • Chitinely 13 mars 2013
  2. Alexis 24 février 2012

Laisser un commentaire