Arrivée à l’aéroport de Bangkok

Après de longues heures passées à bord des avions de la Royal Jordanian et une escale à Amman en Jordanie, j’étais enfin arrivé à l’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi. Ce mot signifierait Terre d’or et a été choisi à l’inauguration de l’aéroport en Septembre 2006. Le lieu est donc tout récent et des compagnies aériennes du monde entier s’y posent. En l’espace de quelques années, l’aéroport de Bangkok est devenu l’un des plus grands aéroports d’Asie et du Monde avec environ 40 millions de passagers qui y passent chaque année. Avant d’entreprendre un achat de billet d’avion, regarder bien les prix des vol Bangkok sur les différents comparateurs, en effet, d’une minute à l’autre, la variation peut être de l’ordre de plusieurs centaines d’euros.

Dans le terminal d’arrivée où on a débarqué, il fallait parcourir sans exagérer marcher au moins 3 à 4 kilomètres depuis la sortie de l’avion aux contrôles de police où on nous apposait le visa d’entrée. Heureusement qu’il y a des tapis roulants pour les personnes qui se fatiguent vite, on trouve également de nombreuses boutiques Duty Free juste avant le contrôle des papiers. Bref, l’aéroport est gigantesque, moderne et tout est très bien indiqué en anglais, de telle sorte que les touristes s’y retrouvent. Vous remarquerez également qu’il est climatisé, ce qui ne devrait pas vous gêner puisque votre avion l’aura été juste avant.

Carte sim en Thaïlande

Une fois le contrôle du passeport terminé, je n’avais pas de bagage à récupérer puisque j’avais uniquement mon bagage à main, je me suis donc dirigé vers la sortie, mais juste avant je suis allé m’acheter une carte sim au stand 1 2 call, le premier opérateur téléphonique que j’ai trouvé devant moi. J’y ai acheté une puce pour 199 bahts avec du crédit à l’intérieur soit environ 4,70€. Les employés parlent très bien l’anglais (avec un tout petit accent, mais qui n’en n’a pas !) et activent la puce en quelques minutes. On ne nous demande aucun papier, c’est vraiment rapide. En choisissant d’acheter une carte sim, j’ai ainsi économisé plusieurs dizaines d’euros sur mes appels aussi bien ceux que je passais en local qu’à l’International.

Bus aéroport Bangkok

L’Airport express Bangkok est un bus se situant au niveau de l’étage des cars et taxis que l’on retrouve directement à la sortie. Je m’y suis rendu pour regagner un quartier du centre de Bangkok où je devais rejoindre un ami et par la même occasion déposer mon sac à l’auberge de jeunesse. La première impression en sortant de l’aéroport a été la lourdeur du climat. La Thaïlande est un pays très humide et on s’adapte très difficilement aux conditions météos extérieures. Pendant plus d’une journée j’avais beaucoup de mal à respirer. J’imagine que les asthmatiques auront encore plus de problèmes…

Bref, donc j’ai repéré le comptoir où on vend les tickets pour prendre le bus. On nous indique sur place où il faut attendre puisqu’il y a différents bus qui effectuent plusieurs trajets. Le mien se rendait à Khao san road, un des lieux les plus prisés des touristes de passage à Bangkok. Le bus coûte 150 bahts soit environ 3,50€. C’était ultra climatisé, comme un peu partout en Thaïlande d’ailleurs…

Voilà pour aujourd’hui, je vous propose dès demain un nouvel article sur l’argent en Thaïlande avant d’enchainer sur l’auberge de Bangkok où je suis allé et une description complète de Khao san road.

14 commentaires

  1. Maurice 3 avril 2011
  2. Piotr 3 avril 2011
    • admin 3 avril 2011
      • Piotr 6 avril 2011
  3. elriviel 4 avril 2011
    • admin 5 avril 2011
  4. Cyril 6 avril 2011
    • admin 6 avril 2011
      • Cyril 6 avril 2011
  5. Marie 6 avril 2011
    • admin 6 avril 2011
      • benoit 26 avril 2011
        • admin 26 avril 2011

Laisser un commentaire