Malaria : quels sont les pays à risque ?

Voyager est certes merveilleux, mais cela comprend parfois des risques. La maladie fait partie des menaces les plus dangereuses, car certaines peuvent être mortelles. C’est notamment le cas de la malaria. Cette dernière, plus connue sous le nom de paludisme, est une infection parasitaire qui a touché 216 millions de personnes en 2016. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 445 000 des malades n’ont pas survécu au paludisme durant cette période.

Les agents de la maladie responsables sont des protozoaires appelés Plasmodium. Ces derniers sont transmis par la piqûre des moustiques, plus précisément par celle de l’anophèle femelle. Pour limiter l’exposition à cette maladie, mieux vaut se renseigner sur les pays à risques. Ainsi, il sera plus facile de prendre les mesures de protection nécessaires une fois sur place.

L’Afrique : le continent le plus touché

Comme ce sont des protozoaires, les agents infectieux se prolifèrent généralement dans les zones humides et chaudes. C’est la raison pour laquelle les États africains sont les plus touchés, car la majorité d’entre eux sont des pays tropicaux. En effet, d’après les études menées par l’OMS en 2015, 90 % des cas de malaria sont recensés en Afrique. D’après l’organisme, le paludisme serait même responsable de la cinquième mortalité infantile dans le continent. Cela pour dire qu’il est toujours préférable de se protéger avant de s’y rendre.

malaria moustique nigeria

Les pays d’Afrique de l’Ouest sont les plus exposés par la maladie. Il s’agit principalement du Nigéria, du Niger, du Ghana, de la Cote d’ivoire, de la Guinée, du Sénégal, du Bénin, de la Sierra Leone, du Togo, du Libéria, de la Guinée-Bissau, de la Mauritanie, de la Gambie et du Cap-Vert. Mais, on retrouve également le paludisme dans les pays de l’Afrique centrale, comme dans la République Démocratique du Congo, le Cameroun, le Tchad, la Centrafrique, le Gabon ou encore la Guinée équatoriale. En outre, les États d’Afrique australe sont également touchés, comme le Botswana, le Malawi, l’ile Maurice, le Mozambique, Madagascar, la Namibie, l’Afrique du Sud, le Swaziland, la Zambie, et le Zimbabwe.

En ce qui concerne l’Afrique du Nord, les pays de cette zone sont moins touchés par la malaria. La raison est peut-être due au fait que le climat n’est pas favorable à la prolifération des parasites responsables du paludisme. Mais, cela ne signifie pas pour autant qu’il faut baisser la garde durant le voyage. Mieux vaut toujours rester vigilant, car le paludisme peut être contracté dans les oasis.

L’état de la maladie en Asie

malaria moustique thailande

Le paludisme frappe également en Asie, surtout dans les pays où le climat est à la fois chaud et humide. Dans le sud, on retrouve le Bangladesh, l’Inde, le Népal, le Sri Lanka, la Corée du Sud, Cambodge, le Laos, la Malaisie, la Birmanie, les Philippines, le Vietnam et la Thaïlande parmi les pays à risque. Si vous passez un séjour dans la capitale thaïlandaise, pensez ainsi à prendre les précautions adéquates. Sinon, au centre de la région, nous pouvons citer l’Afghanistan, l’Iran, le Pakistan et l’Ouzbékistan.

Les pays du Moyen-Orient, des Caraïbes et de l’Europe

Comme on vient de le dire plus haut, le paludisme touche tout particulièrement les régions chaudes et tropicales. Ainsi, une étude a montré que le nombre de malades dans certains pays du Moyen-Orient a beaucoup baissé. C’est par exemple le cas de l’Arabie Saoudite, ou le nombre de victimes est presque nul. Mais cela n’exclut pas pour autant d’autres États. En effet, dans certains pays, la maladie peut être endémique. Ici, on fait principalement référence à la Syrie, au Yémen, à l’Irak et à l’Oman.

malaria moustique papouasia nouvelle guinee

Cependant, certaines régions du Pacifique sont également frappées par la malaria. Il s’agit des iles de Salomon, du Vanuatu et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Et si vous avez l’intention de passer des vacances dans les Caraïbes, essayez de prendre quelques précautions, car quelques pays peuvent être touchés par le paludisme. Ici, on parle de la République dominicaine, de la Jamaïque et d’Haïti.

Enfin, la malaria ne sévit pas sur le continent européen. Et pour cause, le nombre de victimes est passé de 90 712 en 1995 à 0 en 2015, ce qui fait de l’Europe le premier continent qui a réussi à prévenir la prolifération de la maladie. Toutefois, même si la maladie n’existe pas vraiment dans les régions européennes, il est toujours préférable de rester prudent, surtout après un voyage à l’étranger. Certains experts ont en effet recensé des cas de paludismes dans les aéroports. C’est dû à des cas de moustiques vecteurs de parasites qui sont transportés dans la soute à bagages d’un avion.

Ce qu’il faut savoir sur la malaria

Le paludisme se manifeste de différentes manières. Généralement, la victime a de la fièvre, des maux de tête et des troubles digestifs. Mais lorsque le Plasmodium se développe de façon exponentielle dans le corps, la personne atteinte peut vite manquer d’oxygène. Dans certains cas, le malade souffre également de troubles de la conscience.

Néanmoins, il faut savoir que même si elle tue des milliers de personnes dans le monde, la malaria n’est pas une maladie incurable. Mais pour la combattre ou éviter de l’attraper, il faut suivre scrupuleusement certaines règles sanitaires.

malaria moustique precaution

Ainsi, la première chose à faire pour éviter la contamination est de prendre toutes les mesures préventives nécessaires. Si possible durant le séjour à l’étranger, il est toujours préférable de dormir dans une moustiquaire imprégnée d’insecticide. Il faut aussi porter une tenue qui protège les jambes et les bras. Pour les voyageurs internationaux ou les touristes, il est aussi recommandé de prendre certains médicaments antipaludéens, comme la Chimioprophylaxie, avant et pendant le voyage. Ce sont les meilleurs traitements contre le paludisme.

Pour se protéger de la malaria, d’autres précautions doivent également être prises. Par exemple, il n’est pas recommandé de visiter les lieux trop humides, surtout pour les personnes qui sont les plus sensibles aux piqûres des moustiques, en particulier les femmes enceintes et les enfants. À part cela, il est aussi conseillé de se renseigner sur l’endroit où on va se rendre. De cette manière, il sera plus facile de prévenir les risques de malaria.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pouvez réserver votre location de vacances au ski avec Locatour, le numéro du ski tout compris en France.

Do NOT follow this link or you will be banned from the site!