Découvrir Londres pendant l’été

J’étais déjà parti en Grande-Bretagne dans le cadre d’un voyage scolaire pour visiter Hastings au sud du pays, cependant, je n’ai jamais eu l’occasion de visiter Londres. Pourtant, la capitale du Royaume-Uni est à seulement 2h30 de Paris en train. Ayant eu quelques jours de dispo l’été 2010, j’en ai profité pour réserver mon billet Eurostar en avance afin de bénéficier d’un tarif avantageux. Plus exactement, j’ai commandé le billet deux mois en avance, j’ai ainsi payé mon aller-retour seulement 70€ en tarif jeune ! Une réservation une semaine avant le voyage me serait revenue à 100€ de plus !

Pourtant, j’aurai pu prendre l’avion avec un départ de Roissy pour me rendre à Londres pour seulement 60€… Voici les raisons pour lesquelles j’ai préféré prendre l’Eurostar :

  • En prenant l’avion, il faut se rendre jusqu’à Roissy, avec l’Eurostar, il faut juste se déplacer jusqu’à la Gare du Nord
  • Le temps d’attente à l’aéroport est monstrueusement long comparé à celui du train
  • Il faut payer les navettes entre l’aéroport et le centre ville à chaque fois

Bref, on se rend rapidement compte qu’en réalité, l’Eurostar est beaucoup moins cher et nettement plus pratique que l’avion surtout pour une aussi courte distance !

Pour ce voyage qui a duré 4 nuits et 5 jours, j’étais avec un ami d’enfance. Le jour du départ nous nous sommes rendus à la Gare du Nord (Paris) pour prendre l’Eurostar. C’était totalement différent du Thalys qu’on avait pris pour se rendre à Amsterdam. Pour le Thalys, on monte dans le train comme si on allait dans le métro, enfin j’exagère, mais il n’y a aucun contrôle. Alors que pour l’Eurostar qui part de la même gare, il y a plein de check points comme à l’aéroport !

Explications pour l’Eurostar
On commence par présenter son billet à un agent Eurostar qui le passe dans la machine, on passe, puis la police des frontières française fait un premier contrôle sur la carte d’identité en cours de validité ou le passeport. Juste 2 mètres derrière la police française, vous vous refaites contrôler mais cette fois-ci par la police anglaise, oui oui, la police anglaise à Paris ! Après ces deux premiers contrôles, vous passez par la douane où vous mettez vos bagages dans la machine comme à l’aéroport. Et enfin, vous pouvez partir en salle d’attente. La salle est assez petite et est à l’image de la gare, autrement dit rien de bien exceptionnel ! Vous me comprendrez lorsque vous verrez la gare de St Pancras après avoir traversé la Manche !

Il est conseillé d’arriver à la gare 45 minutes avant l’heure de départ. L’embarquement dans l’Eurostar se fait progressivement pendant 20 minutes avant le départ. Le train que nous avions pris s’est arrêté à Calais où nous n’avons pas bougé pendant 35 minutes à cause d’un train en panne et s’est également arrêté à Ashford, cette fois-ci, c’était beaucoup plus rapide. La durée de la traversée du tunnel sous la Manche est de 20 minutes, on ne ressent aucune pression dans les oreilles, le bruit change légèrement et il ne faut pas espérer avoir du réseau sous la mer ! Nous sommes donc arrivés à Londres avec une petite demi-heure de retard. La gare de St Pancras n’a strictement rien à voir avec la Gare du Nord à Paris. C’est propre, il n’y a pas d’odeur bizarre, les gens sont civilisés, ils n’aboient pas au téléphone, ne crachent pas par terre, ont découvert l’existence du casque et gardent leur musique pour eux, ils ne la mettent pas à fond en gênant tout le monde… Bref une ville très proche de la France mais dont la politesse des gens n’a rien à voir.

Nous devions à présent prendre le métro pour rejoindre notre hôtel. On est donc allé acheter nos billets au guichet. Les employés vous aident à choisir le titre de transport adéquat et prennent le temps nécessaire pour tout vous expliquer. Finalement on a pris des Day Travelcard qui permettent des voyages illimités dans les zones concernées. Je reviens dessus plus en détails dans l’article sur le métro de Londres.

2 commentaires

  1. résux 14 mars 2011
    • admin 14 mars 2011

Laisser un commentaire