Prostitution à Phuket (Patong Beach)

A tous ceux étant à la recherche des prix pratiqués par les prostituées à Phuket (Patong Beach), des photos ou vidéos à caractère sexuel, je vous annonce que vous vous êtes trompés de site et que vous pouvez sans plus attendre cliquer sur la croix en haut à droite de votre écran ! L’objet de cet article est de vous parler de la misère que j’ai remarqué à Phuket, liée à la prostitution.

Prostitution Phuket

Avant de me rendre en Thaïlande, j’avais lu sur Internet et écouté beaucoup de conneries à la télé, comme quoi les prostituées étaient partout en Thaïlande et il n’y avait pas une seule ville qui ne connaissait pas le fléau. C’est entièrement faux et heureusement d’ailleurs ! Durant mon court séjour à Bangkok, je n’avais pas réellement constaté d’activité liée au tourisme sexuel, bien qu’il y en ait dans une zone de la capitale, à Koh Phangan il y avait un salon de massage où les filles faisaient tout pour attirer les touristes et à Koh Tao, je n’ai vu aucune prostituée.

En arrivant au quartier de Patong à Phuket, j’ai remarqué que de nombreux salons de massages étaient visiblement des salons sexuels puisque les masseuses faisaient tout pour recevoir les clients, ce que ne font pas les filles des salons classiques. En journée, il y avait quelques prostituées pas très loin des deux McDonald’s de Patong Beach et dans la rue Bangla, mais la nuit la présence des prostituées est beaucoup plus importante. En effet, on en retrouve dans ces mêmes zones en nombre plus important.

Parmi ces prostituées, il y a des katoys, ce sont des transsexuels. Changez de trottoir pour éviter qu’ils/elles ne vous touchent, parce qu’ils/elles sont très entreprenant(s).

En soi, la prostitution ne m’avait pas choqué puisque j’en avais déjà vu dans le Redlight District à Amsterdam, en revanche, trois choses m’avaient réellement choqué… :

  • Des hommes européens et américains âgés d’au moins 60/70 ans cherchant à passer la nuit avec une fille ou un katoy
  • Les prostituées prêtes à tout pour avoir le moindre client

 

Les gogo bars

Il sera très facile de trouver un gogo bar puisqu’il y en a partout à Patong Beach et surtout dans la rue Bangla. D’ailleurs, certains sont même à ciel ouvert et on peut très bien voir ce qui se passe à l’intérieur depuis l’extérieur. Ces bars accueillent des prostituées que les clients payent pour faire une danse. Les touristes ont également la possibilité de faire sortir la fille du bar moyennant une certaine somme à payer au patron du bar.

Les blowjob bars

Malheureusement tout est possible en Thaïlande. Les filles n’ayant plus autant d’atouts qu’à leur jeunesse se mettent à travailler dans de tels bars où le client s’installe au comptoir pour boire un verre pendant qu’une prostituée passe en dessous et …

Les freelances

Prostitution Phuket

Ce sont les filles qui travaillent seules sans avoir recours aux différents bars ou salons. Elles sont dans la rue et attendent tout simplement que les clients arrivent.

Les salons de massage

Comme déjà évoqué dans un article précédent, les salons de massages sexuels et les normaux sont nettement différentiables avec le comportement des filles. Les prostituées se disputent les clients dans la rue pour espérer gagner un peu d’argent.

Le body massage

body massage thailande

Il ne s’agit pas d’un massage classique, mais d’un massage assez curieux. En effet, les salons de body massage reçoivent les touristes qui choisissent la fille avec qui ils souhaitent passer un moment intime et où la prostituée utilise son corps entier pour faire un massage avec de l’huile. Allez savoir ce qui se trame par la suite…

Voilà je pense vous avoir éclairé sur le sujet tout en vous donnant un peu mon avis sur ce que j’ai remarqué durant mon séjour à Phuket. D’ailleurs, c’est justement le dégoût de ce que j’en ai retenu qui m’a donné envie de partir de Patong Beach et de ne plus y retourner.

En guise de conclusion, je dirais qu’il ne faut pas se fier à des reportages où l’on tente de nous formater le cerveau mais plutôt se renseigner auprès de vraies personnes qui s’y sont rendues pour connaître la réalité ou bien aller voir par soi-même pour constater. La Thaïlande n’est donc pas un pays ou l’on ne voit que des prostituées, en revanche, Patong Beach à Phuket est bien une industrie à part entière basée sur le tourisme sexuel, ce qui est bien dommage.

Le bois de Boulogne, le Phuket parisien

La prostitution est une activité de plus en plus développée, qui devient même légale dans de nombreux pays. En France par exemple, les travailleurs et travailleuses du sexe ont une activité plus ou moins réglementée.

Quoi qu’il en soit, les prostitués ont toujours l’habitude de choisir des villes ou des quartiers spécifiques pour développer leur activité. Si en Thaïlande il faut aller à Phuket pour les voir en grand nombre, à paris les putes ont choisi le bois de boulogne.

C’est dans cette zone qu’elles sont beaucoup plus présentes, et principalement les soirs. Attention donc à ne pas vous y aventurer si vous n’êtes pas une travailleuse du sexe, au risque d’être accosté de manière plutôt déplaisante.

Par contre, pour les hommes, si vous voulez passer un bon moment en compagnie d’une ou de quelques filles de joie, rendez-vous sans hésiter dans le bois de Boulogne. Vous y trouverez des filles de diverses origines et présentant différentes caractéristiques physiques.

Ainsi, quels que soient vos goûts ou vos préférences, vous aurez toutes les chances de trouver la fille idéale pour satisfaire tous vos désirs. Il y en a donc pour tous les goûts et pour tous les tarifs.

22 commentaires

  1. momen 25 avril 2011
  2. Robert 25 avril 2011
    • requin144 7 février 2012
      • Lethai 24 avril 2018
  3. ajina 25 avril 2011
    • admin 25 avril 2011
    • Ko Tao 20 août 2011
      • Elyes 20 août 2011
        • Ko Tao 21 août 2011
  4. Oreille 10 mai 2011
    • Ko Tao 22 août 2011
      • Elyes 22 août 2011
    • gui 8 mars 2012
      • Lethai 24 avril 2018
  5. asahi 5 septembre 2011
  6. docniort 14 octobre 2011
  7. Henri 19 août 2016
  8. Rico 28 mars 2018
  9. Lethai 24 avril 2018
  10. Anita 28 août 2019
    • Sylvia 15 mars 2023
    • kim 13 mai 2023

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.