Zoom sur deux ports au Canada

On poursuit sur le dernier article en rapport avec le Michigan en remontant un peu plus au nord, pour s’intéresser cette fois, à deux ports canadiens. On débute avec le port de Montréal qui est connu pour être l’un des plus grand de toute l’Atlantique Nord en terme de trafic ainsi que pour le nombre de conteneurs. Ce dernier reçoit aussi bien des cargos maritimes que des paquebots de croisière et se trouve aux abords du fleuve Saint-Laurent. A lui seul, l’endroit permet l’emploi de près de 20 000 personnes de façon directe et indirecte. Toujours sur un plan économique, les revenus annuels du port s’établissent à environ 2 milliards de dollars canadiens. 20 millions de tonnes de fret en vrac y sont transportées toute l’année. Outre l’aspect industriel, le port propose également le stationnement aux bateaux de tourisme. Les aventuriers pourront donc s’amuser en conduisant un bateau de plaisance. Néanmoins, il convient au préalable, de vérifier qu’il ne faut pas passer un permis sur examenbateau.com. Cette activité peut intéresser aussi bien les familles que les amis entre eux qui cherchent à faire une virée de quelques heure à quelques jours originale.

port montreal

Du côté de Québec, il y a également un port, qui lui est connu pour être le plus vieux du pays. L’année dernière, ce sont 33 millions de tonnes de marchandises qui y ont été manutentionnées. Bien qu’il fut l’un des plus importants au monde au 19ème siècle, ce n’est plus le cas aujourd’hui et occupe d’ailleurs la deuxième place au Canada. On est bien loin du rayonnement des siècles passés. Aujourd’hui, les plus grands au monde sont notamment en Chine ou encore à Singapour qui sont connus pour avoir un trafic maritime immense et où les navires peuvent attendre longtemps avant d’entrer au port.

Au même titre que le port de Montréal, il s’agit d’un port de commerce et de plaisance. Si vous passez par l’une ou l’autre des deux villes, je vous recommande fortement de prévoir un petit programme de 2/3 heures pour visiter les lieux offrant une richesse culturelle importante. Si le temps et le timing vous le permettent, n’hésitez pas à profiter d’une balade en bateau aux abords de la région. Pour l’anecdote, le bâtiment principal du port de Montréal ressemble fortement à celui de San Francisco (dans la continuité de Market Street) quand on regarde de loin. Enfin, si vous avez encore plus de temps devant vous, essayez de vous renseigner sur les activités de la saison sur place qui pourraient en valoir la peine !

Laisser un commentaire