Une heure à Tijuana

Après avoir loué la voiture, nous avons décidé de regagner la frontière mexicaine et de visiter la ville de Tijuana. Cette dernière s’est faite une réputation autour du tourisme sexuel, de la drogue et de la contrebande. C’est également la ville la plus dangereuse du Mexique. Aucun de ces points nous attire et c’est pour cette raison qu’on a choisi de nous y rendre en plein jour quand justement il n’y a aucun touriste dans les environs. Sachant que nous avions une voiture de location et qu’il est interdit de se rendre au Mexique avec, nous l’avons laissé dans un parking à quelques centaines de mètres de la frontière dans la ville de San Ysidro.

Dans cette dernière ville américaine avant la frontière mexicaine, il y a un nombre impressionnant de parkings payant mais avec un minimum de logique vous opterez pour les parkings totalement gratuits qui sont à côté, ouvrez simplement les yeux !

Passage frontière USA > Mexique à pied

Le passage de frontière est ultra rapide, il y avait des flics côté USA avec des chiens pour vérifier que personne n’avait de drogue, mais je ne vois pas pourquoi quelqu’un irait transporter de la drogue vers le Mexique. Une fois passés, il n’y avait aucun policier du côté mexicain mais seulement des vendeurs à la sauvette, des conducteurs de taxi etc…

Tijuana

Nous sommes arrivés vers midi à Tijuana, et sans exagérer, il y avait au moins 3 fois plus de commerçants que de clients potentiels. Du coup, ils cherchent tous à nous vendre des objets souvenirs. Tous les quelques mètres, on nous proposait de la bière et tous les cinquante mètres environ, on croisait une pharmacie qui affiche en gros la vente de Viagra.

Finalement, nous n’avons rien vu de bien intéressant dans cette ville frontalière…

…nous avons mangé 3 tacos chacun…

…et nous sommes repartis vers les USA.

Passage frontière Mexique > USA à pied

Cette visite éclair n’est en rien représentative du Mexique et je reste persuadé que c’est un très beau pays. Sur le chemin du retour, nous avons patienté pendant une vingtaine de minutes pour pouvoir présenter nos passeports à l’immigration. Durant cette attente, nous avons vu des mexicains se faire arrêter devant tout le monde car ils semblaient avoir de faux documents. Bref, on nous a juste demandé ce qu’on est allé faire au Mexique, l’agent d’immigration a vérifié notre date d’entrée aux USA et nous a laissé y (re)rentrer en 10 secondes seulement.

Et le visa dans tout ça ?

Toute personne de nationalité française n’a pas besoin de visa pour un court séjour touristique au Mexique. A l’entrée (passage de frontière à pied depuis les USA), on n’a donc aucun cachet apposé sur le passeport et au retour aux USA, aucun cachet n’est mis non plus pour une raison très logique que tout le monde connait !

Laisser un commentaire