Train de Sfax à Tunis

Afin de retourner à Paris et reprendre mon rythme de vie courant, je devais dans un premier temps regagner la capitale tunisienne depuis Sfax, deuxième ville du pays. Quelques jours auparavant, j’avais emprunté la voiture pour faire le trajet dans le sens inverse mais n’ayant pas de voiture à la fin de mon séjour, je devais partir à Tunis d’une autre manière. Pour éviter les soucis de dernière minute, j’ai opté pour le train au lieu du louage. Par précaution et sachant que j’avais à prendre le train très tôt le matin, j’ai préféré réserver mon billet à la gare la veille.

Je me suis donc rendu à la gare de Sfax un jour férié où j’ai acheté mon ticket de train à 17,900 dinars soit environ 9 euros pour prendre le train le lendemain à 06h53. Les jours fériés tout le monde travaille en Tunisie, seules les administrations restent fermées. Le billet acheté correspond à un train express n’effectuant qu’un seul arrêt à côté de Sousse. Il y avait également un train direct, qui ne correspondait malheureusement pas à mes horaires de vol. Le train express relie « théoriquement » les deux plus grandes villes du pays en 3h07 minutes soit une heure de plus que le temps que l’on a mis en voiture. Selon des passagers rencontrés à bord ayant pour habitude d’emprunter ce train, il arrive souvent qu’il ne respecte pas les horaires. Il peut mettre 2h50 comme 3h30 à arriver à destination.

Le train était globalement propre de l’intérieur même si le design fait un peu rétro. Le confort est similaire à un RER à Paris avec des sièges légèrement plus confortables en plus. L’opérateur téléphonique Orange a envoyé des street marketeurs pour faire connaître les prix et essayer de vendre un maximum de cartes sim à bord des trains. Il y a également la possibilité de louer un lecteur de DVD portable ainsi que des consoles PSP. Pour être honnête, ça ne m’a pas intéressé et je n’ai naturellement pas posé la question concernant les prix, je ne saurai donc pas vous renseigner sur ce point.

Un commentaire

  1. Salima 28 mars 2011

Laisser un commentaire