Super Duper San Francisco

Visiter une ville rime souvent avec découverte de spécialités locales et ce n’est pas à San Francisco que vous risquez d’être déçu. A mon arrivée dans cette ville de la côte Ouest, je me baladais dans un coin très animé de Market Street lorsque je sentais une magnifique odeur qui me donnait envie de me diriger vers la source ! En marchant quelques dizaines de mètres, je découvre un restaurant avec file d’attente d’au moins 25 à 30 personnes : le Super Duper. S’il y avait autant de monde c’est que c’était bon signe ! Naturellement, j’ai rejoint la queue pour y déjeuner…

Aux USA, il est assez classique de vendre un sandwich seul et de payer un supplément pour la boisson, les frites, etc. J’ai décidé de prendre le classique : le Super Burger with cheese à 7 dollars hors taxes accompagné de Garlic fries à 2.75$. Le steak pèse environ 250 grammes et les toppings sont tout simplement délicieux, je ne vous parle même pas des frites qui étaient un pur délice ! Le pain n’a rien à voir avec ce que l’on peut trouver dans la plupart des chaînes, ce dernier était fait main et toasté pour encore plus de goût.

Super Duper propose donc des frites assez spéciales avec du parmesan et offre en libre services des homemade pickles (pour ceux qui ne parlent pas anglais, il s’agit de cornichons faits maison) ! Vu le prix, la qualité de la nourriture, le cadre et l’emplacement, je me demande encore pourquoi les gens vont manger dans des chaînes au grand logo jaune et pour presque le même prix ! Chez Super Duper, les hamburgers sont bien évidemment faits à la commande et le temps d’attente d’environ 6 à 7 minutes est probablement le seul défaut.

Lors de votre visite de San Francisco, je vous encourage vivement à déguster un bon burger de Super Duper situé au 2304 Market Street. Pour les horaires, c’est assez simple puisque les locaux sont ouverts de 11 heures du matin à 23 heures, tous les jours de l’année ! For me it’s the best burger in SF !

2 commentaires

  1. patrick 5 janvier 2012
  2. Maxime 28 janvier 2012

Laisser un commentaire