Souvenirs de l’artisanat à Tanger

Il y a de nombreux souvenirs à acheter sur place auprès des petits commerçants comme les mini plats de tajine, des darboukas, des chichas, des portes clés, des dromadaires, etc… Souvent on se dit que les commerces les mieux placés sont plus chers que ceux étant les plus pommés. Dans le cas de cette ville marocaine, on se dit que l’idéal est de se rendre dans des ruelles de la Kasbah pour trouver des bons prix. A Tanger, c’est l’inverse, les commerces des petites ruelles sont beaucoup plus chers que ceux sur la plage où justement les loyers doivent coûter nettement plus chers !

Négociation

A Tanger, n’achetez jamais un produit au prix indiqué par le vendeur. A l’inverse de la Tunisie où les vendeurs sont souriants et où ils rigolent avec vous pendant la phase de négociation, les marocains font tout pour faire fuir les potentiels clients.

J’ai finalement acheté quelques objets souvenirs à Tanger après avoir négocié pas mal de temps. De toute façon, il n’y avait pas grand chose à faire, donc autant utiliser ce temps à négocier pour avoir les souvenirs moins chers. Concernant la ville, je n’ai pas aimé la mentalité des locaux qui pour la plupart cherchent à arnaquer les touristes. Si je devais retourner au Maroc, je n’irai pas à Tanger mais favoriserai plutôt Marrakech ou encore Agadir. Et vous, êtes-vous déjà allé au Maroc ?

Laisser un commentaire