Les sites exceptionnels à Madagascar

Il y a 165 millions d’année, Madagascar s’est séparé du continent Africain, plus précisément à environ 400 kilomètres à l’Est. La Grande île est un sanctuaire de la nature qui enchante les amoureux de la nature notamment les écotouristes. A part la beauté exceptionnelle du paysage et l’authenticité des faunes et flores, elle préserve des sites extraordinaires qui méritent d’être visités. Retrouvez ci-dessous quelques exemples des lieux à ne pas rater,au cas où vous passez vos vacances sur cette île magnifique.

Les Tsingy de Bemaraha : un patrimoine de l’UNESCO

Situé dans le Centre-Ouest à environ 300 kilomètre de la capitale, dans la région Melaky, le parc national Tsingy de Bemaraha s’étale sur une superficie d’environ 72 340 hectares. Les Tsingy sont des massifs de calcaire soulevés issus du glissement tectonique, il y a 160 millions d’années. Ils ont une allure impressionnante et renferme des espèces qui se trouvent nul part ailleurs. Le parc abrite 13 espèces de lémuriens, qui font l’identité de la Grande île.

tsingy-de-bemaraha-04

Le célèbre Ankoay, endémique de la partie Ouest se trouve également dans les circuits éco-touristiques hors du commun. C’est grâce à ces critères géologiques et archéologiques que la réserve est figure parmi le Patrimoine Mondiale de l’UNESCO depuis 1990. Le moment propice pour aller sur les lieux se trouve entre le mois de Mai à Novembre. Si vous aimez vivre de l’aventure, les Tsingy de Bemaraha sont faites pour vous.

Le parc de l’Isalo : un désert impressionnant

Caractérise par des massifs rocheux naturels, le parc national de l’Isalo est surnommé « le Colorado Malgache ». Situé dans la région d’Ihorombe sur la route nationale n°7, il recouvre plus de 80 000 hectares avec des circuits tout à fait impressionnant les un comme les autres. En effet, l’endroit alterne des paysages surprenant entre le désertique et canyons. Et le site renferme quelques piscines naturelles qui rafraîchissent les visiteurs après une longue marche à travers les massifs rocheux.

p1aheb8fm4gvcmr11nh02uv1g3u9_full

Les plus appréciés sont les canyons des makis et la piscine bleue et noire. Si vous envisagez de découvrir ce parc, mettez des vêtements légers, des chaussures de randonnée, crème solaire, lunette, et chapeau sans oublier l’eau (3 litres par personne). Sachez que la température peut monter jusqu’à 34°C au milieu de la journée. Ne rater pas au coucher du soleil, la fenêtre d’Isalo où vous passerez un moment magique et éternel jusqu’à la tombée de la nuit.

L’île de Sainte-Marie

Latérite, sable blanc, forêts tropicales et littorales exceptionnelles font de Madagascar un endroit unique. « NosyBoraha » ou l’île de Sainte-Marie est une destination de rêve pour profiter de la vie.  Cette localité est célèbre à cause des regroupements des baleines à bosse pendant l’hiver austral.  Situé à 12 km des rivages, la région a été, jadis, le repaire des pirates comme William Kidd, John Avery, Olivier Le Vasseur, etc.

ste-marie-lagon

De plus, la plus vieille église catholique de Madagascar se retrouve sur l’île. Elle a été construite en 1857. Par ailleurs, les fonds marins de cet endroit renferment une multitude de faune et flore sous-marines authentiques. Si vous appréciez les plongées, vous serez ébahi par les coraux multicolores.

Laisser un commentaire