Ma découverte d’un sanctuaire japonais pendant mon séjour

Le Japon est un pays qui m’a toujours attiré mais plus pour son côté traditionnel que pour son extravagance, l’effervescence de ses villes et sa culture manga. En me renseignant au préalable, nombreux sont ceux qui m’avaient conseillé de visiter le site extraordinaire de Hakone-Jinja et je n’allais pas être déçue.

Un accueil par un Torri en plein milieu du lac Ashi

lac AshiSe rendre dans cet endroit est un moment magique car au milieu de la nature se trouve planté un Torri, sorte de porte traditionnelle japonaise installée depuis des siècles. La sensation est incroyable avec une impression que ce lieu m’attendait depuis de longues années. Le mont Fuji au loin, j’ai l’impression de quitter le monde connu pour découvrir un endroit mystérieux et d’une grande spiritualité étonnamment caché en pleine nature.

Le lieu est incroyable car je pose les pieds sur les bords du lac pour retrouver des escaliers dans la forêt. En pleine région des volcans, ce lieu est à voir absolument au Japon ne serait-ce que pour son emplacement géographique. Après une longue ascension car ce sanctuaire ne se dévoile qu’aux plus méritants, un immense cèdre accueille les visiteurs et donne le ton. Cèdre enroulé d’une corde et de symboles religieux, les femmes enceintes viennent le toucher pour s’assurer un accouchement facile et une naissance heureuse.

La légende du dragon à neuf têtes

dragonSanctuaire depuis le huitième siècle, j’étais surtout impatiente de découvrir ce lieu très connu par les japonais car un dragon à neuf têtes tuait de nombreuses personnes et semait la terreur dans les environs. Un moine aux pouvoirs particuliers est parvenu à venir à bout de cette créature et de la transformer en un être de protection. Dès l’entrée sur les lieux, l’impression de se trouver dans un endroit magique et où des forces mystiques s’exercent est saisissante.

Lieu de recueillement, je me mêle aux pèlerins pour découvrir ce site où de nombreuses représentations du fameux dragon sont présentes. Peintures et sculptures, je suis complètement émerveillée par l’ensemble des témoignages de cette période de l’histoire japonaise. Les pèlerins m’expliquent que rendre hommage à ce dragon permet d’être protégée contre les mauvais esprits ou les difficultés de la vie. J’avais prévu une offrande donc je ne me fais pas prier pour la déposer en bas de la statue de ce dragon et d’espérer profiter de sa force.

Laisser un commentaire