Où manger dans la capitale espagnole ?

Vous trouverez à Madrid différents restaurants vous proposant tapas, paëllas, pitas etc… à des prix très variés pour répondre à toutes les bourses. Comptez en moyenne 2/3€ pour les tapas, 12€ la paella, 3/4€ les pitas et 7€ un menu dans un fast food. Nous avions pas loin de notre auberge Pop Hostel, près de la station de métro Tribunal, un petit resto qui proposait hamburgers, pizzas et pitas. J’ai testé une pita au poulet, c’était vraiment très bon ! Dommage que le sandwich était assez petit et pas très consistant. Pizza & Pita se trouve à Calle de Fuencarral, 93.

Vous pourrez manger de très bonnes paëllas chez Asador Chiky au Calle Mayor, 24 – métro Sol. Vous pourrez prendre par exemple une paëlla au poulet pour 13€ ou une paëlla mixte (poulet + fruits de mer) pour 15€.

Nous avons essayé un All u Can Eat. Le concept est très simple, pour 9,95€ vous mangez autant que vous voulez et vous avez le droit à un soda. Pour les enfants de moins de 5 ans, c’est gratuit, de quoi motiver les parents à y aller. Au buffet, vous pourrez vous servir des salades, légumes, soupes, pâtes, pizzas, nuggets, paëlla, frites, glaces, fruits et différents desserts. All u Can Eat se trouve au 45 Calle Gran Via. Si mes souvenirs sont bons, j’en ai vu un autre mais planqué à un angle d’une ruelle et d’une rue pas très fréquentée.

Passionnés de Burger King, nous ne pouvions aller en Espagne sans passer par là tout comme à Amsterdam d’ailleurs ! Vous pourrez y retrouver les fameux double et triple whopper ainsi que les Big King XXL. Comptez environ 7€ par repas. Les prix des menus chez Mc Donald’s et KFC sont sensiblement les mêmes qu’en France mais à ce prix autant prendre quelque chose de plus consistant chez Burger King, surtout qu’il y en a pas en France.

N’hésitez pas à consulter le site Family Check où vous trouverez des réductions dans la catégorie Descarga de cheques. Ça pourra vous être utile pour réaliser des économies dans le cadre de vos vacances à Madrid.

Un commentaire

  1. patrick 5 janvier 2012

Laisser un commentaire