L’évolution du tourisme en Chine

Le musée des guerriers en terre cuite à X’ian

Depuis les années 1980, la Chine n’a cessé de progresser sur le plan économique. Le pays a connu une transformation remarquable dans tous les secteurs. La modernisation du pays a eu un écho positif sur l’ouverture du pays vers le monde. La Chine a bien entendu son lot de détracteurs, les grandes villes industrielles connaissent des pics de pollution impressionnants qui peuvent rebuter bon nombre de visiteurs.

L’idéologie chinoise ne coïncide pas forcément avec celle des Occidentaux ce qui véhicule une impression de pays reclus sur lui-même. Le voyage en Malaisie a longtemps été préféré parmi les concurrents asiatiques,  destination jugée plus sécuritaire.

Un des berceaux de la civilisation

Mais, soyons francs, on n’effectue pas de voyage en Chine pour ses villes, et ses buildings en bétons, mais avant tout pour son incroyable héritage culturel. Ses dynasties royales ont laissé un passé impressionnant qui ravira bon nombre de visiteurs étrangers.

Voici quelques destinations touristiques et culturelles chinoises : la grande muraille, la place Tian’anmen, le temple des Lamas : voilà des places célèbres sur Pékin. Le musée des guerriers en terre cuite à X’ian ou les magnifiques jardins à Suzhou…

Une volonté d’ouverture

Le quartier d'affaires à Canton, au sud de la Chine

Comme dans tous les autres secteurs porteurs, la Chine souhaite figurer parmi les leaders mondiaux, et pour y parvenir, le gouvernement ne lésine pas sur les moyens. Même si le tourisme moderne est apparu dans les années 50, son accession récente au leadership mondial lui permet d’investir massivement pour renforcer ses attraits et réduire voire cacher certaines tares.

Les installations et services sont clairement orientés pour rassurer le touriste occidental. Les agences de voyages rivalisent également d’ingéniosité pour le faire venir et le nombre de vols a considérablement augmenté puisque la République Populaire souhaite affirmer son ouverture au monde, même si de nombreux pays occidentaux continuent d’affirmer le contraire.

Un leadership en passe de se concrétiser

La prise de conscience d’un revenu important supplémentaire s’est clairement fait ressentir  durant les olympiades de 2008, la Chine devint  alors brièvement la première destination touristique mondiale.

De nos jours, les voyageurs dans ce pays dépassent largement le nombre de personnes effectuant un séjour au Japon par exemple. Désormais, c’est le troisième pays au niveau mondial et les estimations de 2015 la projettent au premier rang mondial avec plus de cent-cinquante millions de visiteurs, surclassant la France de plusieurs longueurs.

5 commentaires

  1. Fabrice 7 juin 2012
    • Alex 7 juin 2012
    • Elyes 8 juin 2012
      • Fabrice 9 juin 2012
  2. Eloise 24 juillet 2012

Laisser un commentaire