Les îles Kerkennah : infos sur ce petit archipel

Malheureusement la plage de Sidi Mansour étant la plage la plus proche de Sfax est polluée et interdite à la baignade. L’été pour se rafraichir avec la météo caniculaire, il faut soit se rendre à la plage de Chafaar située à sur la route de Gabès à 30 kilomètres du centre de Sfax ou bien se rendre aux îles Kerkennah en bateau depuis Sfax. Le seul moyen d’accéder sur ces îles est d’embarquer à partir du port de Sfax.

Kerkennah, c’est un archipel constitué de cinq îlots et de deux îles habitées. La majorité de ses résidents sont des pêcheurs. Ces îles situées à environ 20 kilomètres au large de Sfax ont pendant longtemps été à l’écart du tourisme. L’été, on y croise des touristes cherchant le calme presque absolu dans certains coins des deux principales îles. Le soleil est présent plusieurs mois de l’année aux îles Kerkennah et ses plages propres et calmes encouragent de nombreux sfaxiens à s’y rendre l’été. D’ailleurs, il n’est pas rare que les habitants de Sfax partent pour une soirée aux îles Kerkennah avant de reprendre le bateau le lendemain matin très tôt pour faire le trajet dans le sens inverse.

Pour visiter les îles, il est presque nécessaire d’avoir une voiture. Les taxis présents sur place vous aideront probablement dans vos déplacements à travers Kerkennah. Les amateurs de découvertes culinaires seront servis par les kerkenniens qui ont une excellente réputation quant à la nourriture basée sur les poissons et crustacés. Les principales spécialités locales sont le melthouth au poisson, le tchich au poulpe ou encore la ojja aux seiches. Nombreux sont les autochtones à pêcher eux-mêmes leur poisson qu’ils consomment le jour même en famille.

Voyage de Sfax à Kerkennah en bateau

Comme rappelé un peu plus haut, le ferry est l’unique moyen de se rendre de Sfax aux îles Kerkennah. Le point de départ est au niveau de l’ancien port à côté de la voie de chemin de fer. Les horaires sont indiqués dans tous les hôtels de Sfax et de Kerkennah et varient en fonction de la période de l’année. En hiver, il y a à peu près 6 départs par jour contre 1 par heure en été. La traversée de la mer se fait en une heure environ pour un prix vraiment ridicule. Comptez moins de 2 dinars par personne sans voiture. Si vous choisissez d’embarquer sur le bateau avec un véhicule, il faudra prévoir d’y être en avance pour faire la queue et embarquer la voiture en marche arrière. Moins de 5 dinars seront nécessaires à  embarquer une voiture et ses passagers.

Le débarquement se fait au sud à Sidi Youssef dans l’île Gharbi. Une route a été construite permettant de relier la première île à la seconde, l’île Chergui. Dans certains hôtels des îles Kerkennah, il est possible de louer des vélos pour admirer tranquillement le paysage. Pour ce qui est de la baignade, on ne peut pas réellement nager à Kerkennah mais plutôt marcher dans l’eau et se rafraichir les pieds. On ne peut pas perdre pied et il est presque impossible de se noyer, à moins de marcher un bon kilomètre au large des côtes.

Je me suis déjà rendu une fois sur les îles Kerkennah durant un précédent voyage en Tunisie. J’ai vraiment apprécié le calme comparé à Sfax et l’ouverture et la gentillesse des kerkenniens. N’hésitez pas à y passer une journée pour découvrir un espace différent des grands quartiers touristiques de la Tunisie. Dépaysement garanti !

13 commentaires

  1. Bénédicte 26 mars 2011
    • admin 26 mars 2011
  2. karkny 26 mars 2011
    • admin 26 mars 2011
    • sylvie 26 mars 2011
      • admin 26 mars 2011
        • Philippe Payez 30 août 2011
          • TOUTA 31 août 2011
    • zinzinou 15 février 2012
  3. Larbi de l'algerie 15 juillet 2011
    • fabe35 27 juillet 2011
      • lydia 29 septembre 2011
  4. lydia 29 septembre 2011

Laisser un commentaire