Informations sur les principaux hôtels de Tanger

Comme déjà rappelé dans l’article de présentation de Tanger et les raisons qui m’ont poussé à m’y rendre, j’ai précisé ne pas avoir réservé d’hôtel avant mon départ. Selon de nombreux forums, il était plus intéressant de se rendre sur place et de négocier directement les prix avec les hôtels. Avant de partir au Maroc, nous avions noté quelques adresses et en arrivant, nous avions toute une journée pour marcher, visiter et négocier les prix avec les hôtels. Voici notre parcours du combattant pour dénicher un hôtel pas cher…

Hotel Cesar

Il s’agit du premier hôtel dans lequel nous nous sommes rendus. Avant d’arriver à Tanger, j’ai pris la peine de les appeler pour connaître les prix. On m’avait annoncé un tarif de 650 dirhams pour une chambre de 3 personnes avec un accès à la piscine et un petit déjeuner compris. En été, l’hôtel est plus cher, mais vu que la ville n’est pas vraiment en saison touristique, il est assez normal que les prix soient peu élevés. A titre informatif, il s’agit d’un hôtel 4 étoiles. Personnellement, j’estimais déjà le prix assez élevé pour l’hôtel et la région. Il y a deux ans je suis allé dans un hôtel de la même gamme en Tunisie, avec piscine, jacuzzi, chambre spacieuse et pension complète pour moins cher.

Bref à notre arrivée, nous souhaitions vérifier les prix et on nous annonçait plus de 1 200 dirhams pour nous trois. J’ai précisé les avoir appelé et le fait qu’on m’avait indiqué 650 dirhams au total par téléphone. Le réceptionniste m’indiquait que ce n’était pas possible. J’ai donc été intrigué et voulais connaître les services proposés pour une nuit aussi chère. Il m’a répondu qu’à ce prix, il y a un petit déjeuner ainsi qu’un accès à la piscine de 8h à 14h puis c’est payant par la suite. Selon moi, c’est une honte de faire payer la piscine à un client de l’hôtel. La plus grande blague c’est le prix de l’accès à la piscine pour l’après midi : 200 dirhams soit environ 20 euros ! Plus cher qu’un accès à la journée à Aquaboulevard à Paris ! Enfin bon, inutile de vous dire que nous ne sommes pas restés dans cet hôtel malhonnête !

Hotel Movenpick

Après avoir quitté l’hôtel César, nous nous sommes rendus à l’hôtel Movenpick Casino, juste histoire de comparer les prix en sachant pertinemment que nous n’avions pas les moyens d’y loger. Il s’agit d’un hôtel 5 étoiles dont l’architecture intérieure est magnifique. La sécurité est partout et les bagagistes sont collés derrières les clients. La nuit dans ce très bel établissement nous aurait coûté environ 200 euros avec un petit déjeuner compris.

Hotel Tarik

Pas très loin de l’hôtel Moevenpick se trouvait l’hôtel Tarik. L’entrée de l’hôtel était assez cachée, en revanche son prix était nettement plus intéressant que les deux précédents. On nous a proposé 550 dirhams la nuit pour 3 personnes. A ce prix nous aurions eu une chambre et un accès à une piscine extérieure. En cette période de l’année, nager dans une piscine extérieure rendrait directement malade vu les températures…

Ce qui nous a repoussé c’est l’hygiène déplorable de l’établissement. Partout la poussière était présente et la piscine était bourrée de mégots de cigarettes. Si vous voulez choper une maladie, c’est le meilleur endroit ! Jusque là, ces trois hôtels étaient les plus éloignés des points animés de la ville. Nous avons donc décidé de marcher quelques kilomètres pour se rapprocher du centre.

Hotel Rif Spa

Comme pour l’hôtel César, nous les avions appelé avant notre départ pour connaître les prix pratiqués pour la saison. Au téléphone, le standardiste m’avait annoncé 970 dirhams pour 3 personnes la nuit avec un petit déjeuner et accès illimité au Spa de l’hôtel. En arrivant sur place, on nous indique 1 300 dirhams la nuit, puis je précise le prix qu’on m’avait donné quelques jours plus tôt mais le réceptionniste s’entête à ne pas vouloir baisser son prix puis fait appel à son supérieur.

J’indique donc à ce dernier ce qui c’était passé puis il me dit être prêt à faire un geste commercial et baisser à 1 046 la nuit. Bien que la différence entre 970 et 1046 soit minime, il nous était inconcevable de payer plus cher que le prix obtenu par téléphone. Je lui ai donc rétorqué que s’il ne faisait pas sa nuit à 970, nous partirions immédiatement chercher ailleurs. Au lieu de s’aligner, le pseudo-chef a décidé de maintenir son prix, ce qui nous a fait immédiatement quitter les lieux. Hôtel aussi malhonnête que le César. N’y allez pas !

Hotel Nahda

Après une longue journée de marche et de négociation, nous avons finalement décidé de prendre le premier hébergement disponible à moins de 10€. En marchant à l’entrée de la Kasbah, nous sommes rentrés dans l’hôtel Nahda dont le réceptionniste ne parle pas un mot français. Bref au final, on nous annonçait 4€ la nuit par personne pour une chambre avec 3 lits assez foireux mais au moins nous pouvions déposer nos affaires et nous reposer. A ce prix, pas de toilette et pas de douche.

Ce n’était pas un grand problème, à une centaine de mètres se trouvait un Hammam à environ 1,50€ l’entrée, serviette, savon et shampooing compris. A l’intérieur, les clients font tout pour te frotter le dos dans l’espoir de gagner une pièce et ne font qu’insister…

Nous avons passé finalement une seule nuit dans cet hôtel où il a fait assez froid. En journée, l’odeur du restaurant d’en dessous est insupportable ! Le lendemain, nous avons pris nos affaires pour chercher un autre hôtel pas très loin.

Hotel Valencia

Pas très loin du dernier hôtel se trouvait le Valencia à 300 dirhams prix par nuit pour 3 personnes (tarif négocié). A ce prix, nous avions des lits plus corrects, une douche, des toilettes et une télévision histoire de passer le temps ! Nous y avons passé les deux nuits suivantes. L’un des salariés nous a bien fait rire sur place ! En nous présentant la chambre, nous avons eu le droit à un « Ci magnifique la chambre y’a le toilette »…

Hotel vers l’aéroport Ibn Batouta

Nous avions encore une dernière nuit à passer à Tanger avant de reprendre l’avion à 7 heures du matin à l’aéroport de Tanger. Nous avons décidé de la passer à l’aéroport où la température a été très bonne entre 2 heures du matin et 4 heures. Puis sans raison ils se sont décidés d’allumer la climatisation alors qu’il faisait très bon… Ca a été le réveil !

En conclusion, j’estime que les hôtels coûtent très cher pour la saison et surtout pour une ville pas très touristique. Les hôteliers cherchent probablement à compenser le vide dans les hôtels par le peu de clients qui s’y présentent.

Un commentaire

  1. résux 14 mars 2011

Laisser un commentaire