Les arnaques à Phuket

Les taxis et tuk tuk

Comme dans de nombreuses villes où le tourisme se développe et où la population vit d’une manière assez précaire, les arnaques sont nombreuses et Phuket fait d’ailleurs partie de ces villes où les arnaques sont flagrantes. Dès notre arrivée sur l’île, on voulait nous raccompagner en taxi jusqu’à Patong Beach pour un prix équivalent à celui du trajet entre Koh Tao et Phuket. Ne les encouragez pas, en n’acceptant tout simplement pas les prix ! Il est impératif de négocier vu les escroqueries qu’on tente de faire…

Les petits commerces

Très souvent le métier de commerçant a une mauvaise image à cause des commissions parfois importantes pour un effort pouvant être ridicule, personnellement, j’évite de vite juger puisqu’ils ont généralement des charges importantes, mais à Phuket, c’est une autre histoire. Les marchands tentent de vendre tout et n’importe quoi a des prix qui dépassent parfois même les prix en France. Il faut vraiment être stupide pour acheter un t-shirt à 15/20 euros lorsqu’on trouve le même à 2/3 euros à Bangkok. La contrefaçon est très présente et on tente de vous vendre de la fausse montre Suisse au bon vieux sac Vuitton Made in France.

Les locations de transats

Ceux qui achètent des transats et qui les mettent en location sur la plage se font des fortunes grâce aux pigeons qui payent parfois jusqu’à 1 500 bahts la location pour quelques heures. Pour le même prix, ils auraient carrément pu acheter le transat dans une boutique de l’île ! A défaut de réussir à vous louer un transat, les vendeurs vous proposerons des cravates… c’est pas une blague ! On a même tenté de nous vendre un costume sur la plage :).

Les restaurants

A Phuket, il y a de nombreux restaurants qui donnent très envie et qui exposent les poissons et crustacés aux clients à l’entrée de manière très ordonnée. Le client peut ainsi choisir tout ce qu’il veut manger et on lui prépare son plat sous ses yeux, mais avant, le « commercial » dégaine la fameuse calculatrice (que tous les commerçants ont d’ailleurs), et commence à afficher des prix impressionnants. En s’arrêtant devant un de ces restaurants, on avait demandé les prix pour différents petits plats et le total s’élevait à 1 300 bahts, on n’a pas hésité à négocier et on a finalement très bien mangé pour 450 bahts avec deux boissons offertes par la maison !

Vous l’aurez compris, à Phuket, tout le monde tente de gratter le moindre baht aux touristes, n’hésitez pas à négocier, de toute façon, la concurrence est si importante que vous pourrez toujours aller voir ailleurs. Mieux encore, n’allez pas à Phuket et préférez une autre ville moins touristique ! Préférez également les vols vers Bangkok depuis Paris ou la ville la plus proche de votre domicile plutôt qu’un vol Phuket.

4 commentaires

  1. Patrick@Cuisine Thai 26 avril 2011
    • admin 26 avril 2011
  2. Martin 8 mai 2011
    • admin 8 mai 2011

Laisser un commentaire