Las Vegas à San Francisco en bus

Il me reste un très gros article à rédiger sur les hotels casinos de Las Vegas et je vais mettre pas mal de temps à le faire vu qu’il faut récupérer pas mal d’infos sur le net. Je vais donc poursuivre pour que vous puissiez suivre « en direct » mes vacances et reviendrai sur les hôtels de Las Vegas un peu plus tard dans les semaines à venir. Suite à un mois passé à Las Vegas, nous avons décidé de prendre la route vers San Francisco. Pour ce genre de trajet, il existe plusieurs solutions comme l’avion, la location de voiture ou encore le bus.

Malheureusement, il n’y avait pas un seul vol à moins de 170 dollars par personne tout compris pour nos dates, ce qui est tout de même assez cher pour une si « petite » distance. La location de voiture n’est pas un choix optimal vu le prix, la fatigue, les risques importants de contravention, etc… On a donc finalement opté pour le bus, certes moyen de transport le plus long mais qui offre l’avantage de pouvoir se reposer un peu en cours de route.

Pas de bus direct

Visiblement il n’y a pas grand monde dans la région qui éprouve le besoin de faire ce trajet en bus et par conséquent, aucune compagnie n’a jugé utile de faire de liaison directe entre Las Vegas et San Francisco. Après quelques recherches sur le net, j’ai découvert que la meilleure solution et le meilleur prix était proposé par Greyhound, une compagnie de car très connue aux USA. Au tarif de 75 dollars (frais de paiement à l’étranger inclus), on avait à prendre un premier bus entre Las Vegas et Los Angeles avant d’en reprendre un second pour San Francisco.

Le premier bus est malheureusement parti avec 1h30 de retard à cause d’un problème rencontré avant son arrivée à la station de bus. Le trajet était horrible à cause d’une fille d’une vingtaine d’années qui a jugé utile de voyager avec ses deux bébés en pleine nuit, du coup personne n’a réussit à dormir dans le bus. Je ne vous dis pas les cris incessants…

Sachant que nous avions eu un retard, il était impossible d’avoir le second bus. Du coup, la compagnie Greyhound nous a placé dans un autre bus en direction de Fresno d’où on devait prendre un troisième bus. Au final, on est arrivé avec seulement 20 minutes de retard sur l’horaire initialement prévu.

Mon avis sur Greyhound

La compagnie communique énormément sur les services comme le Wi-fi inclus à bord, hors aucun des 3 bus qu’on a pris ne disposait d’Internet. Les sièges et la structure semblait assez vétuste, le ménage n’est pas leur priorité et pour couronner le tout il n’y avait pas un seul agent Greyhound qui était aimable (ni à Las Vegas, ni à Los Angeles, ni à Fresno, ni à San Francisco). Si vous avez à faire le même trajet, n’hésitez pas à voir auprès d’autres compagnies.

6 commentaires

  1. Omar 21 juillet 2011
  2. Alicia 21 juillet 2011
  3. NowMadNow 22 juillet 2011
    • Elyes 22 juillet 2011
  4. Xtinette 22 juillet 2011
  5. Lucie 23 juillet 2011

Laisser un commentaire