Histoire de Los Angeles

Les autochtones vous diront qu’aucune ville au monde ne ressemble à Los Angeles et c’est bien vrai ! Avec près de 4 millions d’habitants et une superficie 12 fois supérieure à celle de Paris, Los Angeles constitue un véritable pôle économique aux États-Unis. La ville côtière est ouverte sur le monde et sa population locale la représente bien puisqu’on peut retrouver un quartier pour chaque communauté. Je me trouve d’ailleurs en ce moment même à Koreatown. Ici, l’architecture est aussi diversifiée que la population : immeubles modernes et gratte-ciel, pavillons construits en séries ou plus simples maisons familiales des année 50, lofts aménagés dans des entrepôts, cabanes en cartons se côtoient. Chaque quartier est unique et on retrouve de nombreuses indications et publicités dans la langue du quartier. Ne soyez pas étonné de voir des énormes affiches de multinationale dans une langue qui vous est étrangère.

Pendant des siècles, des Indiens se sont établis sur les terres de Los Angeles. Pendant longtemps, les colons espagnols n’ont porté aucun intérêt particulier pour la Californie, qu’ils jugeaient de terre inhospitalière. Mais à l’époque, les Français et les Anglais colonisaient plusieurs territoires et les Espagnols commençaient à se rendre compte que la Californie intéressait du monde. C’est naturellement de cette façon que cet État de l’Ouest Américain est devenu terre espagnole. Au cours du 18ème siècle, plusieurs missions ont été établies en Californie sous l’ordre du roi mexicain de l’époque.Vers la moitié du 19ème siècle, les États-Unis souhaitaient que leur territoire s’étende de l’Atlantique au Pacifique, pour cette raison, ils ont décidé de déclarer la guerre au Mexique et en seulement 3 ans, la Californie n’appartenait plus au Mexique.

La ruée vers l’or avait lieu à la même époque puisqu’elle commençait en 1848, cependant Los Angeles n’attirait pas réellement les foules puisque les chercheurs d’or n’y trouvaient pas grand chose. Dans les années 1860, Los Angeles est une colonie très étendue, mais très faiblement peuplée. Malgré ce paramètre, la ville Angeles devient le centre économique, culturel, politique et religieux de la Californie. Au début du 20ème siècle, c’est le cinéma qui fait la réputation de la ville avec de nombreux studios de production qui s’y installent. Puis vient le tour des surfeurs et rockeurs qui font une nouvelle image de la ville.

Vous l’aurez compris, l’histoire de Los Angeles s’écrit continuellement. En l’espace de 200 ans, le territoire est passé des mains des mexicains aux américains, les premières personnes à être venues l’étaient pour l’or, puis certains sont venus tenter leur chance dans l’industrie du cinéma ou de la musique. Aujourd’hui, nous avons tous une certaine image de cette ville culte et je vous présenterai dans les jours à suivre un descriptif et mon avis sur les principaux quartiers qui sont d’ailleurs connus dans le monde entier. Et vous alors, quelle image avez-vous de cette ville ?

Un commentaire

  1. Sylvie 23 août 2011

Laisser un commentaire