Comment certains développent leur entreprise à l’étranger ?

S’implanter dans un pays étranger est généralement synonyme de dépenses importantes pour les entrepreneurs. Avec le développement des bureaux virtuels, il devient possible pour les porteurs de projet de minimiser leurs dépenses. Concrètement, ils ont la possibilité de s’implanter dans le pays de leur choix, juste en louant un bureau virtuel. Le choix du pays ne se fait toutefois pas au hasard. Les entrepreneurs veillent au préalable que l’État de leur choix présente des avantages fiscaux intéressants et le confort de vie qui va avec. Ils y étudient également le marché du travail et les chances de réussite de leur projet avant d’y ouvrir un bureau.

bureaux

Nombreux sont les entrepreneurs préférant les bureaux virtuels aux bureaux classiques quand ils procèdent à l’implantation de leur entreprise dans un pays étranger. Les professionnels de la location de bureaux leur proposent des locaux dans des centres d’affaires du centre-ville ou dans des quartiers prisés. Les entrepreneurs bénéficient d’un procédé de domiciliation intéressant. Ils peuvent également louer un bureau ou une salle de réunion tout équipée lorsqu’ils viennent sur place pour raisons professionnelles. La location sur une longue période n’est pas une obligation. En réalité, louer un bureau virtuel est possible même pour un quart d’heure comme on peut le voir avec Regus qui investit d’ailleurs pas mal en pub à Kuala Lumpur où je suis en ce moment.

Les bureaux virtuels permettent aux entrepreneurs de confirmer leur présence dans les pays à fiscalité intéressante de leur choix. Ils n’ont même pas besoin de dépenser pour des infrastructures particulières. Avec un tarif de location intéressant, les entrepreneurs bénéficient par exemple d’un service de permanence téléphonique, un secrétaire à distance ou encore d’un service de transmission de messages importants par e-mail. Tout est géré avec professionnalisme pour le succès de leur projet d’implantation dans le pays de leur choix. Les professionnels veillent encore à la sécurité et à la confidentialité tant pour la communication avec les clients qu’avec les entrepreneurs. Au cas où le projet risquerait de ne pas aboutir, les entrepreneurs peuvent toujours arrêter au bon moment sans devoir régler des problèmes juridiques et administratifs en tout genre.

Si un tel article est publié aujourd’hui sur i-travelled.com, c’est parce que de nombreuses personnes commencent par voyager dans le cadre de vacances et finissent par s’installer dans un pays avec une fiscalité très souple par rapport à la France. Ces dernières choisissent alors souvent ce type de bureaux que l’on voit beaucoup aux Etats-Unis et qui tend à se développer peu à peu en France.

Laisser un commentaire