Cable car à San Francisco

Le cable car est un moyen de locomotion à traction par câble. Par abus de langage, de nombreux touristes utilisent le terme tramway pour en faire référence. Il sera préférable d’employer le terme adéquat, d’autant plus qu’il existe déjà un tramway à San Francisco. Pour avancer, la voiture s’accroche à un câble qui est entrainé par un moteur sous terre. Les trajets suivent la voie publique, les véhicules classiques partagent donc les mêmes voies. Pour arrêter d’avancer, le cable car relâche le cable et utilise les freins.

Ce moyen de transport a été conçu en 1873 et malgré de nombreuses tentatives d’arrêt total, la population a souhaité le conserver puisqu’il fait partie intégrante de la culture de San Francisco et qu’il représente un véritable attrait touristique. Il existe aujourd’hui, un ensemble de 3 lignes dont les terminus sont assiégés de touristes. A la station Powell, les touristes sont près à attendre 2 heures (sans exagération) pour monter dans le cable car. L’une des astuces consiste tout simplement à monter à pieds pendant 10 minutes en suivant la ligne et de prendre le cable car un peu plus haut directement ! Je vous rassure, la montée en question n’est pas du tout fatigante.

Au moment de la rédaction de cet article, un aller simple coûte 6 dollars et un aller-retour 12 ! Les San Franciscais ne connaissent visiblement pas la notion de remise… Personnellement, j’estime que c’est vraiment cher pour ce que c’est. L’attraction qui attire pas mal de touristes n’a rien d’exceptionnel, il s’agit d’un moyen de transport comme un autre où tout le monde est entassé. Les deux seuls points qui le démarquent des autres transports, c’est le fait qu’il soit tiré par un cable, mais on s’en fout et le fait que ça fasse assez vintage. Mais qui va à San Francisco sans emprunter le cable car ? Personne ! Pour cette raison, je vous conseille plutôt d’opter pour un abonnement incluant un nombre de trajets illimités pour plusieurs transports en commun. De cette façon, vous pourrez prendre le cable car sans payer une fortune. Je reviendrai demain sur les transports de la ville d’une manière générale où j’en profiterai pour détailler les abonnements, etc.

4 commentaires

  1. Colrich 10 août 2011
    • Elyes 11 août 2011
  2. Sylvie 11 août 2011
  3. Laura 15 août 2011

Laisser un commentaire