Auberge Ciak à Rome

Après vous avoir présenté les différents types d’hébergements disponibles à Rome, je vous présente l’auberge où j’ai logé durant mon séjour à Rome en vous délivrant mon avis. J’ai choisi le Ciak Hostel pour différentes raisons comme le prix, la situation géographique et les évaluations des internautes.

Arriver au Ciak Hostel

Depuis l’aéroport FCO, j’ai pris le train pour me rendre à la gare de Termini avant de rejoindre le Ciak Hostel à pied. Il existe une station de métro (Manzoni) pas très loin de l’auberge mais je voulais commencer à voir la capitale et l’architecture dès mon arrivée (même s’il faisait nuit). Bref, arrivé sur la rue de l’hôtel, je cherche le numéro 55 et tombe sur un immeuble vide, j’avance et tombe sur un autre numéro 55 jusqu’à trouver le bon immeuble ! En fait, il y a le 55b, 55c, 55e etc…

Présentation du Ciak Hostel

A l’entrée, on me demande donc de payer les nuits que je vais passer auxquelles, ils additionnent une taxe de 2 euros par nuit. La nuitée me revient donc à 15 euros pour une chambre partagée avec 5 autres personnes.

Les lits sont loin d’être des meilleurs, chaque chambre dispose de ses propres toilettes et de sa propre douche. Le vendredi et le samedi soir, l’auberge offre gracieusement le repas aux clients, ce qui est une très bonne occasion de découvrir la cuisine italienne. De plus, le petit déjeuner est compris dans le tarif de la nuitée.

Les gros points positifs de l’auberge sont le prix et la proximité avec les lieux d’intérêt. En revanche, les deux gros inconvénients sont la qualité des lits (ressorts bizarres) et le fait qu’Internet soit payant. Mis à part ces deux points, le reste était globalement bon.

Un commentaire

  1. Thailande 13 décembre 2011

Laisser un commentaire