7 heures debout dans un avion à cause d’un obèse

Arthur Berkowitz, un passager américain de 57 ans sur un vol US Airways entre Anchorage et Philadelphie a passé 7 heures debout dans l’avion à cause de son voisin obèse. C’est en juillet dernier que l’histoire s’est déroulée entre la ville située dans l’Etat de l’Alaska et celle de la Pennsylvanie. Lorsque le passager obèse arrive pour s’installer, Arthur se rend vite compte qu’il est impossible de rester assis à côté de son voisin qui occupe à lui seul deux places avec ses 182 kilos.

Le steward est donc appelé pour essayer de trouver une solution à ce problème. L’avion étant complet, il est alors proposé au passager lésé de s’installer sur un siège PNC lors des phases de décollage et d’atterrissage. Le reste du temps, Arthur Berkowitz est resté debout. En effet, la réglementation interdit que les passagers utilisent ces sièges.

A son arrivée à Philadelphie, Arthur reçoit des excuses et 200 dollars en bon d’achat à valoir sur un prochain vol alors que le vol précédent lui a coûté 4 fois plus cher ! Excédé, le passager n’a pas apprécié la réponse d’US Airways et a décidé d’en parler. Une association est actuellement en train de faire valoir les droits du passager lésé pour obtenir gain de cause.

Cette histoire remet en avant la question de l’obésité à bord des avions et de l’obésité d’une manière générale. Il s’agit d’un réel problème auquel sont régulièrement confrontées les compagnies aériennes d’autant plus que l’obésité est un fléau qui ne cesse de croître. Après avoir navigué sur pas mal de sites, voici les principales solutions proposées.

  • Faire payer deux sièges à un obèse puisqu’il occupe deux places. Cette solution est qualifiée de discriminatoire mais également de bonne solution pour combattre l’obésité.
  • Faire payer deux sièges à bord mais rembourser le second à supposer que l’avion ne soit pas plein.
  • Installer des sièges spéciaux pour les obèses et les faire payer le même prix que tout le monde. C’est probablement la meilleure solution pour les personnes de forte corpulence mais loin d’être appréciée par les compagnies aériennes.

Dans tous les cas, le problème est récurrent et génère des problèmes liés à la discrimination, à l’inconfort des voisins ainsi qu’à la sécurité. Quelle est selon-vous la solution idéale et ce même si elle ne figure pas dans la liste ci-dessus ?

7 commentaires

  1. julyan 7 décembre 2011
    • mathilde 7 décembre 2011
      • Jack 9 décembre 2011
  2. Buteido 8 décembre 2011
    • Jack 9 décembre 2011
  3. Oreille 8 décembre 2011
    • Jack 9 décembre 2011

Laisser un commentaire